Interview – Virginie Siveton

Non, je ne suis pas en vacances et j’en profite pour publier la 2eme interview du site.
On passe d’une pin-up à l’autre mais cette fois celles-ci sont couchées sur le papier.
J’ai toujours aimé le dessins et plus particulièrement les comics (Quoi vous n’aviez pas remarqué ?).
Grâce à cette passion, ma route à croisé dans différents salons (Japan Expo, Paris Manga….), une des talentueuses artistes de cette nouvelle génération de dessinateur.
C’est donc à elle que je vais laisser la parole, ou plutôt l’écrit, pour cette seconde interview.

————————————————————

M: Peux-tu te présenter rapidement pour nos lecteurs?

101 - Paris Manga - WIP Agency

Salut salut, je m’appelle Virginie Siveton, je suis illustratrice, professeur d’arts appliqués au lycée et professeur de dessin en école supérieure à MJM Graphic Design sur Paris.
J’aime dessiner de jolies pin up colorées et pétillantes, en ravivant l’image des contes de fées de notre jeunesse. Je participe régulièrement à des conventions et à des expositions où vous pourrez retrouver mon travail. Je suis également active sur les réseaux 🙂 (ahhh la nouvelle génération)

M: Quand as tu commencé à dessiner?

J’ai commencé à dessiner avec ma tante, pendant les vacances, on peignait à l’aquarelle des natures mortes pendant des heures.
J’ai continué dans cette direction tout en voyageant, en Mauritanie, où j’ai vécu 3 ans, j’avais des cours d’aquarelle et de dessin particuliers. Puis ce sont les marges de cahier qui se sont remplis de personnages connus, d’animaux, de personnages inventés,… Puis mon trait est devenu plus mature au fil des années en allant au Musée du Louvre, en dessinant de plus en plus régulièrement durant des séances de modèle vivant, ou avec les copains artistes :).
Cela remonte donc à quelques années déjà, mais plus professionnellement je m’y suis mise depuis 2010, en sortant de ma formation.

M: Que dessinais tu avant de faire de Pin-Up?

Des animaux, des fleurs, j’ai eu une période non-avouable de Diddle ! héhéhé

M: D’ailleurs, pourquoi des pin-up ?

J’aime l’image qu’elles reflètent, les Pin-Up sont belles, positives, avec un trait d’humour. Même si les Pin-up sont souvent idéalisées, pourquoi pas! 🙂

M: De nombreuses femmes se mettent à dessiner des Pin-Up et le font bien. Une histoire de sensibilité?

Le public est assez souvent surpris de voir une femme dessiner d’autres femmes, avec des formes généreuses. On m’a plus d’une fois fait la remarque, et cela me fait sourire, c’est vrai qu’on a plus souvent l’habitude de voir des hommes le faire, et pourtant de talentueuses artistes le font très bien effectivement. Homme ou femme, de nombreux artistes sont très doués, je ne pense pas qu’il y ai une sensibilité particulière chez les femmes pour retranscrire les traits d’une Pin-up.

M: Tu es plutôt dessin traditionnel ou numérique ?

Les deux, j’aime jongler entre le traditionnel et le numérique, ce sont des approches et des outils différents, et le choix de l’un ou l’autre se fait souvent par leur côté pratique, en convention, il est plus simple d’emmener ma boite d’aquarelle et de feutres par exemple.

M: Tu travailles, participes à des conventions, des animations, tu ne t’arrête jamais ?

Oui!! On ne vit qu’une fois!! J’adore ces moments de partage et de rencontre avec le public, c’est épuisant malgré tout, mais j’aime vivre à 1000 à l’heure. J’ai la chance de participer à ces événements et montrer mon travail, alors j’en profite dès que je suis disponible pour y aller. En plus j’y retrouve des artistes qui sont devenus des amis et dont j’admire le travail, alors la fatigue passe au second plan, et puis j’aime m’investir dans 1000 projets à la fois, c’est ma manière à moi de m’organiser 🙂

M: Est-ce difficile de nos jours d’être reconnue en tant qu’artiste ?

Ahhh la reconnaissance… c’est difficile de la quantifier… sur Internet, en salon, au travail, c’est très différents. Il faut faire de son mieux, partager ce que l’on peut, et ne pas baisser les bras devant l’effort. Il y a beaucoup d’artistes et pour tous les goûts, de même que beaucoup d’occasions peuvent se présenter, il faut être positif 🙂

M: Ton meilleur souvenir de carrière ?

“Chaque instant?” haha, non je plaisante, mais j’ai de très bons souvenirs, de gros challenges menés à bout, des crises de rires avec les copains, de belles rencontres aussi.

M: Une illustration qui t’a donné du fil à retordre ?

C’est toujours un peu l’angoisse quand on commence une illustration. Tous les choix qu’on fait au moment où on pose le crayon sur la feuille … chaque illustration est en quelque sorte un défi personnel ^^’

M: A dix près (je plaisante), as-tu une idée du nombre d’illustrations que tu produis par an (commissions incluses) ?

Sincèrement, j’en ai aucune idée! Il y a des périodes durant lesquelles je dessine très régulièrement et d’autres pas du tout car je suis prise par autre chose. Idéalement, j’aimerais en faire plein plein plein, mais il y a aussi la “vie réelle” avec les obligations, les autres activités etc… Je ne serais pas capable de quantifier combien d’illustrations je produis par an, cela dépend aussi des commandes, des expos,…

M: Ton métier et ton talent te rendent-ils exigeante lors du choix d’une BD, d’un manga ?

Oui, mais j’imagine que c’est pour tout le monde pareil. Le graphisme d’une BD doit me plaire pour que je l’achète, même si l’histoire ne suit pas derrière, c’est rarement pour le scénario que je craque, je préfère découvrir l’histoire une fois chez moi, tranquillement. J’aime beaucoup de styles différents.

M: Tous tes artistes préférés sont sur une île et tu dois en sauver un, lequel ?

“Ne me demandez pas de choisiiiiiir”, c’est très dur d’en choisir qu’un seul. J’admire énormément d’artistes, soit pour leur “mentalité”, je pense notamment à Bobby Chiu, qui a de belles valeurs et qui les transmets dans ses vidéos en ligne, soit pour leurs talents à tout casser et là j’ai tellement de noms en tête que ce serait compliqué d’en faire la liste. 

M: Des collaborations de prévues avec d’autres artistes ?

J’ai adoré faire des collabs, mais cela demande du temps, de l’organisation, donc l’expérience sera surement répétée, mais pour quand je ne peux pas me prononcer 🙂 

M: Des projets ?

Plein dans ma tête 🙂 concrètement c’est plus flou, mais toujours au programme, de nouvelles dates d’expo, de conventions, de nouvelles illustrations, etc 

crossover_wolverine___silk_spectre_by_virginiesiveton-d784a1g

———————————————————

Comme vous pouvez le constater elle a son univers bien à elle et nous surprend d’illustrations en illustrations.

Pour ma part je lui ai fait confiance pour réaliser la 1ere version de ma série des “Wolverinette”.
Ce que je peux dire c’est que je ne regrette pas tellement le résultat est parfait.

Je vous encourage donc à aller visiter ses pages sur les différents réseaux et si vous êtes intéressé par des illustrations, artbook…,  à la contacter directement car en plus d’avoir du talent , c’est une personne souriante et très sympa qui mérite de réussir.

Liens:

www.virginiesiveton.com
www.facebook.com/virginiesiveton.art
www.deviantart.com/virginiesiveton

https://twitter.com/virginiesiveton

Crédits:
Photo Virginie Siveton Paris Manga : Miaousland
Wolverinette : Virginie Siveton
Logo Article  : Virginie Siveton