FNAC Live 2015

La FNAC est un des leader de la vente de produits culturel en France. Alors quand la Fnac organise un concert, on peut s’attendre à une belle affiche.
C’est donc avec grand plaisir que je suis reparti cette année encore sur le festival FnacLive.
FnacLive c’est depuis 5 ans des concerts gratuits, dans un lieu assez sympathique de Paris, la place de l’hôtel de ville.
Ce festival a reçu au fil des éditions des artistes comme -M-, Julien Doré, Mademoiselle K, Mina Tindle, Ben l’Oncle Soul, Bernard Lavilliers, Miles Kane et bien d’autres.
C’est donc un festival ouvert à toutes les générations et à tous les styles de musique.
L’organisation d’une soirée fait en sorte d’avoir sur les 1ere parties des groupes émergents à découvrir et une à deux grosse tête d’affiche pour clore la soirée.
Cette année j’ai assisté à 3 soirées sur les 4, faisant relâche le vendredi soir pour souffler un peu.

J’ai donc pu voir ou découvrir les groupes suivants:

Mercredi 15 juillet :

Arkadin: 1er groupe et 1ere découverte. De l’Electro-Pop française et intimiste pour débuter la soirée et attirer petit à petit la foule sur la place de l’hôtel de ville.

Oscar and The Wolf: 2eme découverte de la soirée. Je découvre à la fois un artiste et un univers. Entre folk, pop, soul, électro, il impose son style et entraine le public de par son énergie débordante.

Curtis Harding: Il marque le grand retour de la soul US des années 70, rythmée, sensuelle, puissante. Les riffs de guitare sont puissant et précis, les attitudes et la musique rappellent assez Hendrix mais sont utilisés avec une telle maitrise que nous n’avons pas un gout de copie mais bien un grand plaisir, de voir qu’en 2015 des artistes perpétuent cette grande période musicale.

Ibeyi: Bonne découverte de la soirée. Ce groupe, signifiant “jumelle” en yoruba est composé à juste titre de 2 sœurs jumelle d’origine franco-cubaine. Ce mélange pop au sonorités cubaines et africaines nous fait rapidement voyager, jouant à la fois sur leur complicité ainsi que sur leur différence.

Brigitte: Mon coup de cœur de la soirée. Dans leur robe glamour, ce duo nous interprète des chansons au rythme entrainant entre pop et disco. Elles ont su captiver la foule avec des textes actuels, entre femmes et jeunes filles. Elle méritent bien le titre de “Divas” de la chanson française.

Rone: Avec lui, changement de registre, on passe à la musique électronique. Oubliez les basses, avec lui on est plutôt sur une musique planante presque psychédélique par moment.
Cela reste quand même assez rythmé et maintient facilement la foule éveillée.

Jeudi 16 juillet :

Minuit: Si le non ne vous dis rien, peut être que Raoul Chichin et Simone Ringer vous disent quelque chose. Minuit et en effet composé des enfants de Catherine Ringer et Frédéric Chichin connus sous le nom des Rita Mitsouko. Ce qu’on peut dire c’est que les chiens ne font pas des chats. On retrouve la même fougue, la même passion que pouvait avoir leur parents.
Des textes poétiques, une musique pop rock, une grande influence des Rita Mitsouko à laquelle ils apportent une touche moderne. Je n’ai malheureusement pas pu voir tout le concert, celui-ci ayant commencé 20 minutes en avance 🙁 .

Declan McKenna: A la base annulé mais finalement présent (d’où l’avance des concerts), ce jeune artiste de 16 ans est connu de par son titre “Brasil” dénonçant la corruption au sein de la FIFA et est le lauréat du meilleur jeune talent au festival de Glastonbury en 2015. De la bonne pop anglaise à suivre.

Django Django : On reste dans la pop anglaise mais cette fois un peu plus psychédélique. Ces 4 anglais, chouchous du public, nous font un set parfait et entrainant malgré un léger manque de folie dans leur expression scénique.

Selah Sue: La soirée est loin d’être fini et on a déjà une 1ere grosse tête d’affiche. mais c’est la soirée d’anniversaire du label Because et celui-ci à bien décider de nous faire fêter ça avec lui.
On n’a plus besoin de la présenter, chanteuse belge incontournable de ces dernières années, elle arrive sur scène comme à son habitude, coiffée de son chignon et avec un grand sourire.
Entre les rythmes funkys et reggae de son 1er album et les sonorités un peu plus électro de son nouvel album, elle communique son plaisir de jouer et montre tout son talent.

Christine And The Queens: 2eme grosse tête de la soirée. Avec son look androgyne , cette (encore) jeune Nantaise, n’est pas là pour plaisanter. Musiciens, lumières, danseurs, tout est calculer pour offrir au public un show parfait à la fois musicalement et visuellement. et c’est un pari gagné. La foule est en transe sous les notes électro pop de ses mélodies. Elle mérite amplement son titre d’ interprète féminine de l’année.

Samedi 18 juillet :

Arrivé un peu tard, je n’ai malheureusement pas pu voir les concerts de Sianna et de Nekfeu.
C’est la clôture du festival et la Fnac n’a pas lésiné sur les artistes pour la soirée.

Songhoy Blues: Ce groupe porte bien son nom, c’est du blues, mais du blues mélangé à des rythmes africains de par leur origine Malienne. Quelle belle découverte musicale de par la richesse de ce mélange et de par la vitalité et la gaité du chanteur.

Izia: Coup de cœur de cette journée, Izia, fille du célèbre Jacques Higelin nous montre qu’en 2015 on sait encore faire du rock et surtout que les filles savent en faire. Energique, souriante, sexy elle réveille la place de l’hôtel de ville ( et surement les rues autour).

The Avener: Ce jeune DJ niçois fait partie de la nouvelle vague de DJ français (Madeon, Feder..). De formation classique, il essaye avec succès de mélanger ces influence à sas musique électronique. En peu de temps il est devenu un des DJ incontournable de la scène européenne.

Mika: Le clou de la soirée, attendu par des milliers de festivaliers. Mika arrive, sous une foule trempé de la tête au pied mais présente. On ne peut plus bouger tellement on est compressé, de nombreuses personnes s’étant rajoutées pour ce concert. Finissant lui aussi bien mouillé, cela ne l’a pas empêché de clore ce festival de la meilleure des manières. Anciens et nouveaux titres, tous ses tubes y sont passés pour finir sous en apothéose sous la pluie, les confettis et surtout les applaudissements.

Merci à tous ces artistes, groupes, et merci la Fnac. Le rendez-vous est pris pour l’année prochaine.

Pour les photos, il y a 3 galeries, une par journée de festival.

DSC_0001
« 1 de 142 »
DSC_0935
« 1 de 83 »
DSC_0001
« 1 de 103 »

Liens:

http://www4.fnac.com/Guides/common/fnacLive/default.aspx
http://arkad.in/
http://www.oscarandthewolf.com/
http://www.curtisharding.com/
http://www.ibeyi.fr/
http://www.brigitteofficiel.com/
http://rone-music.com/
https://www.facebook.com/MinuitMusic
http://www.djangodjango.co.uk/
http://www.because.tv/
http://www.selahsue.com/
http://www.christineandthequeens.com/home/
http://songhoy-blues.com/
http://www.iziamusic.com/
http://www.theavener.com/
http://mikasounds.com/