Bourges de là !!!

Tout a commencé là-bas, dans la ville où a vécu Louis Léonce Melchior
Quand je vois une cathédrale de fou qui fait vibrer mon corps
Elle me dit: “Miaouss, viens là qu’j’te montre mes trésors”
J’ai dit: “non-merci, c’est très gentil mais je préfère rester dehors”
Elle m’a fait: “Bourges de là”

Bref vous avez surement deviné ma dernière destination et je dois avois que je n’ai pas été très subtil.

Petite remise dans le contexte. Le confinement n’est pas encore là, il fait beau et je cherche une ville attrayante et surtout une chambre d’hôte originale.
Et c’est sur la ville de Bourges que j’ai porté mon choix. La ville regorge de curiosités et j’ai trouvé une chambre d’hôte parfaite pour passer le weekend.
Nous arrivons tôt le matin afin de profiter de la journée pour visiter la ville.
Sans plus attendre (et parce que nous sommes garés pas loin) nous partons en direction de la cathédrale l’un des sites immanquables de la ville.

L’accès se fait par la vieille ville et le chemin des remparts.
En effet Bourges est une cité chargée d’histoire et ses monuments ainsi que l’architecture des maisons ne cesse de nous le rappeler.
Le chemin de remparts est d’ailleurs le vestige de l’ancienne enceinte gallo-romaine construite vers le milieu du IVe siècle pour se protéger des invasions barbares.

Nous arrivons assez rapidement à la cathédrale et entrons par le côté de celle-ci et la proximité de la ville ne nous laisse pas encore en  mesurer son importance.
Construite à partir de 1195 en remplacement de la cathédrale romane existante, la Cathédrale Saint-Étienne se démarque de par la qualité et l’unicité de son espace intérieur.
Elle a subi de nombreuse restauration ( multiples effondrement de la tour nord, renforcement de la tour sud) mais les architectes successifs ont gardé la même ligne de construction en faisant un monument harmonieux.
Du fait de ces fragilités, aucunes cloches n’ont pu être installées d’où son surnom de “tour sourde”.
En effet l’espace intérieur est très ouvert dégageant de beaux volumes sous les voûtes. Les nombreux vitraux font que celle-ci est vraiment lumineuse quel que soit l’endroit où l’on se trouve.

On peut aussi remarquer la présence d’une des plus ancienne horloge astronomique en France (sa construction date de 1924) ainsi que son ancien mécanisme, exposé à côté suite à sa restauration.
Celle-ci permet de donner l’heure (c’est quand même une horloge) mais aussi la position des astres, de la lune et du soleil.

On peut aussi observer un magnifique orgue qui même si sa présence date du XVe siècle à subit au cour du temps de nombreuses restauration et évolutions pour être l’immense orgue présent aujourd’hui.
Malgré des travaux de restauration, la visite de la cathédrale se fait agréablement. Sa hauteur et les nombreux vitraux font qu’elle est très lumineuse et que l’on ne se sent pas oppressé.

Nous sortons cette fois sur la place attenant à l’église et du jardin de l’archevêché. Nous pouvons maintenant avoir une vue complète sur la surface occupée par cette cathédrale et je dois vous avouer qu’on était loin d’imaginer cela en entrant.
En 1992, la cathédrale de bourge est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Après un petit tour par le portail principal de la cathédrale, nous partons vers notre 2eme visite.

Un des 2eme lieu immanquable de Bourges est le Palais Jacques-Cœur.
Mais qui est Jacques-Cœur ? C’est un auto-entrepreneur spécialisé dans la négoce, les marchandises et les armes.
Son cœur de cible était les échanges avec les pays du Levant (pays bordant la côte orientale de la Méditerranée comme le Liban, la Syrie, la Palestine, l’Égypte…).
Il fit fortune grâce à cela puis grâce à son poste de Grand Argentier sou le règne de Charles VII.
Malgré une fortune considérable, il est renier par ses pairs suite à de nombreuses et variées accusations (jusqu’à la pratique du Satanisme).
Il mourut en 1456 sur l’île de Chios en Grèce.
Le palais Jacques-Cœur est l’œuvre qu’il laisse comme preuve de sa puissance et de sa richesse.
C’est un hôtel particulier considéré comme un chef d’œuvre architectural qui fait maintenant partie de la liste des monuments historiques gérés par l’état (centre des monuments nationaux).

Le palais en soi est splendide est extrêmement bien conservé. On peut découvrir grâce à la visite guidée la vie de Jacques-Cœur ainsi que la vie à l’époque.
Le seul petit bémol est le fait que les pièces, privées de meubles, semblent sans âme (le bâtiment a été utilisé comme Cour d’appel et  tribunal en 1820).
La chapelle, la grande salle d’apparat, ainsi que les combles sont tout de même des salles majestueuses.

La soirée approchant il est temp pour nous de nous rapprocher de notre chambre d’hôte insolite.
Pour ce weekend j’ai trouvé une grande chambre avec un piano et un billard, le tout dans une demeure avec piscine et théâtre.
Direction donc La Maison du Théâtre St Bonnet, idéalement placé pour un accès rapide au centre de Bourges.
Plus qu’une maison d’hôte, c’est à la base une maison où se retrouvaient les artistes.
Il n’est donc pas étonnant de trouver des peintures, des instruments de musique, des sculptures partout dans la maison.
De plus le propriétaire, pianiste et compositeur a fait remarquablement construire un théâtre de style italien (Moulures, dorures, trompe l’œil..) attenant à la maison lui permettant de produire des artistes, composer et donner des concerts.

La chambre est immense, bien équipée et nous avons le plaisir de pouvoir jouer sur un Steinway, de faire quelques partie de billard Français et de profiter du coin bibliothèque et tv.
Le lendemain nous prenons le petit-déjeuner dans la véranda victorienne au bord de la piscine.

De plus nous avons été superbement accueillis  et avons pu découvrir l’histoire de la maison, des propriétaires et même faire une petite visite du théâtre.
si vous aimez l’art et faire des découvertes je vous recommande cet endroit.

Une fois le petit déjeuner pris, sur les conseil de notre hôte, nous sommes partis faire un tour dans les marais.
Je dis “une” car il y a 135 hectares de terrains cultivés (environs 1500 parcelles) le longs des canaux créés pas l’Yèvre, offrant une balade complètement dépaysante et reposante.
Autrefois utilisé comme moyen de défense, ils permettent maintenant de se balader et de s’oxygéner à deux pas de la ville.

Il est temps de baisser le rideau. Bourges est une ville très agréable et il est facile de s’y déplacer à pied. Le centre-ville est vivant et on peut grâce à son histoire faire de nombreuses visites.

Ce fut donc un weekend très sympathique et je vous encourage à aller visiter cette ville et si vous le pouvez dormir au théâtre.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

Liens :
https://www.ville-bourges.fr/
http://www.palais-jacques-coeur.fr/
http://www.maison-du-theatre.fr/

Toutes les photos ici :

« 1 de 6 »