Salon de la BD d’Igny

Meowwww à tous!!!

Depuis le temps que vous me suivez maintenant vous savez que je suis fan de BD. Et c’est dans ce cadre que je me suis rendu pour la 1ere fois (oui pour la 1ere fois) à un vrai festival de BDs.
Exit le cosplay, les jeux vidéo et toutes autres animations pour un salon 100% BD.

Direction donc le Festival de la BD d’Igny (91) qui cette année fête sa 20eme édition.
J’avais déjà remarqué cet événement depuis de nombreuses années mais à chaque fois je n’étais pas présent lors de celui-ci. Cette année était donc l’occasion de rattraper le temps perdu.

Le Festival de la BD d’Igny c’est 20 années de passion et d’amour de la BD, c’est passer de quelques auteurs à une 50aines d’auteurs présents, c’est arriver à recevoir 2000 visiteurs ce qui est énorme pour un salon comme celui-ci.

Loin de l’aspect commercial d’un salon de la taille d’Angoulême, le Festival de la BD d’Igny se pose parmi les événements majeurs de la région pour les amateurs de BDs et se veut un festival familial et convivial.

On part donc pour le Gymnase Guéric Kervadec à Igny pour de jour de rencontre, d’échange, de partage et de découverte avec les différents auteurs présents.
La 1ere surprise est la gratuité du salon. Oui, vous avez bien lu, GRATUIT.

Le salon arrive à vivre grâce aux divers partenaires et aux subventions. Vous pouvez donc arpenter les allées de celui-ci tranquillement, mais l’achat d’affiche, bds et autres produits du salon est conseillés afin d’aider financièrement l’organisation.

Pour le coté familial, on n’est pas déçu non plus. On est bien sur un salon destiné aux petits et grands enfants de 7 à 77 ans et rien qu’a voir le panel d’artiste présent personne ne sera lésé.

Cette année on pouvait compter sur :

Michel Rodrique             – Fabrizio Petrossi
Anne-Lise Nalin             – Pica & Erroc
Goerges Ramaïoli          – Dominique Rousseau
Eric Rückstühl                – Sanoe
Stedo                                – Dav
Raphaël Tanguy             – Juan-Maria Cordoba
Jeronaton                        – Marc Védrines
Jean-Marc Allais            – Amandine
Christophe Ansar           – Mohamed Aouamri
Daniel Bardet                 – Brice Goepfert
Françis Bergèse             – Claire Bigard
Carine M & Black’Mor – Pascal Bresson
Serge Carrère                 – Brigitte Carrère

 

Phil Castaza                   – Philippe Chanoinat
Crip                                 – Didier Crisse
Séverine De La Croix   – Pauline Roland
Jean-Luc Deglin           – Franky
François Dermaut        – Dim D
Drac                                – Elric
Michel Faure                 – Gljé
Sandrine Goalec           – Kappou
Philippe Luguy             – Marko
Frédéric Marniquet     – Timothé Le Boucher
Miss Prickly                  – Nora Moretti

 

Le salon est bien équilibré.On trouve un stand d’équipement artistique (Pinceau, feutre, papier…), des boutiques de Bds & produits dérivés (Anciens et nouveaux), une exposition avec les planches originales en ventes lors du salons et les stands des différents artistes afin de discuter avec eux, se faire dédicacer un album (signature ou dessins).

Mes Copics® étant encore en bon état j’ai fait l’impasse sur la boutique artistique. Coté planches, hors de mon budget mais je dois avouer que certaines étaient absolument magnifique et sont surement un bon investissement.
Quel plaisir de trouver des boutiques de bds avec un large choix de BD et comics. J’ai dû résister pour ne pas repartir avec des vieux Strange et Titan.

Pour ce qu’il est des artistes présents, on remarque très vite que le mot d’ordre est la bonne humeur.
Tous ceux que j’ai pu croiser, apercevoir, semblaient tous content d’être là, à la rencontre de leur public.
Tous sont occupés à dédicacer, souvent avec un petit croquis, les différents volumes amenés (ou achetés sur place) par leur fan et même si certaine file d’attentes sont assez longue, ils prennent toujours le temps de discuter un moment avec leur public.

Pour ma part, ma plus grand moment est d’avoir enfin pu rencontrer Didier Crisse (il est en partie la raison de ma venue sur ce salon).
Dès années que j’achète ses albums sans jamais aucune déception. De Kookaburra à Atalante en passant par Gunblast Girls son dernier album, chaque fois j’ai été transporté dans ses différents univers.
C’est donc avec plaisir que j’ai enfin pu le croiser et repartir à mon tour avec une dédicace.

Cette édition était aussi (Malheureusement) le dernier festival de l’association Ganesha, le magazine aux 92 Bulles qui était présente en force pour cette édition.
J’ai d’ailleurs pu recroiser Lionel Calméjane (comme souvent en convention) et aussi découvrir le travail de Thibault Colon de Franciosi avec son artbook “Femmes Animales”.

 

 

 

Hormis Crisse, je dois avouer qu’il a été plaisant de rencontrer Michel Rodrigue dessinateur de Cubitus et de découvrir le travail de Anne-Lise Nalin et de Nora Moretti.

Bon même s’il avait l’air très sympathique, je n’ai pas osé aller voir Phil Castaza pour sa BD RCT de plus que j’arborais fièrement mon t-shirt de l’ASM ce jour-là.
Je réserverais ça pour la prochaine fois.

 

En tout cas c’est vraiment un très beau salon que je vous recommande de faire seul ou en famille et j’ai déjà hâte qu’on soit l’année prochaine pour aller à la nouvelle édition de celui-ci.
Merci à l’association BD’ESSONNE, la ville d’Igny, tous les bénévoles et à la communauté Paris-Saclay pour ce merveilleux salon.

 

Liens:

http://www.bdessonne.org
https://www.igny.fr/
http://www.paris-saclay.com