BD – Sélection Printanière

TdBdPour cette nouvelle chronique, nous allons dans un 1er temps changer de style et parler du splendide livre Megalife de Samsofy. Nous ferons en suite un retour sur de la BD avec 2 nouveautés « Shi » et « Starfucker » ainsi qu’un titre du grenier que je viens de découvrir avec grand bonheur.
Alors c’est parti.

Samsofy – Megalife

J’espère vous avoir un peu intrigué en parlant de changer de style. C’est effectivement le cas car on sort de la BD pour passer à la photographie, mais pas n’importe quelle photographie.
Celle-ci fait appelle à votre âme d’enfant et met en scène les jouets cultes de notre enfance que sont les LEGO.
Pour ceux qui ne le connaisse pas, Samsofy est un jeune (oui je dis jeune car on a quasiment le même age 🙂 ) photographe Lyonnais. Après une 1ere expérience dans la photo de sport et urbaine, il se fait très vite remarquer par ses photographies de LEGO sur les réseaux sociaux.

On a tous déjà essayé de prendre en photo des LEGO ou tout autre personnage mais il a réussi à élever ce type de photographie à un niveau jamais atteint.
Chacune des mises en scène est réfléchie et impeccablement réalisée. Tantôt avec humour, tantôt avec sérieux, il s’attaque à tous les sujets et à toutes les générations. Certes celles-ci si sont souvent tournées vers la pop culture, la science-fiction et les comics mais on trouve aussi beaucoup de photo contemporaine sur notre civilisation et de scènes du quotidien.

DSC_09032

Alors quand j’ai lu qu’il sortait un livre, je n’ai pas hésité.
Premièrement car j’aime soutenir la création et la créativité française et surtout parce que j’adore les LEGO et la photographie.
C’est sous la forme d’un recueil de ses meilleures photos que nous est livré ce 1 tome et là on se prend un grosse claque. La qualité du détail, le soin porté à la mise en scène, les couleurs, tout est parfaitement restitué. On a même l’impression que certaines photos ont une âme.

Alors si vous êtes fans de ces petits personnages jaunes, n’hésitez pas et foncez acheter le livre.
Pour les autres je vous encourage vivement à aller découvrir son univers.

https://www.samsofy.fr/
https://www.facebook.com/samsofy.fr/
https://www.amazon.fr/Megalife-Samsofy/dp/3455378242

 

SHI – T1 – Au commencement était la colère

Apres cette petite incartade dans notre enfance, on fait un premier petit détour dans la bd
avec Shi.
shi-tome-1-au-commencement-etait-la-colere (1)Bien qu’à consonance très japonaise, cette œuvre nous amène à Londres, en 1851, pour l’exposition universelle durant laquelle le nourrisson d’une jeune japonaise est enterré dans les jardins de l’exposition.
Jennifer Winterfield, fille d’une grande famille aristocrate anglaise assiste à cette macabre découverte et décide de sauver la jeune japonaise.
Ensemble, elles vont se dresser contre l’Empire Britannique et exposer ce crime au grand jour.
Mais jeu de pouvoir et société secrète seront là pour lui barrer la route.
Ce titre sorti en au début du mois de mars tombe très bien.
En effet, avec la journée des droits des femmes celui-ci est parfaitement raccord car il traite aussi beaucoup de la condition de la femme dans la société de l’époque.
De plus son titre prend tout son sens car “Shi” est le symbole de la mort.

L’intrique est amenée assez rapidement mais les nombreux mystères entourant les personnages annonces une série pleine de rebondissements. De ce côté-là Zidrou nous a sorti du grand Art.
Du côté du dessin, on n’est pas en reste. Le travail de Homs est splendide, il a su retranscrire sans fautes les différentes époques et les différents styles des protagonistes.
J’ai hâte de découvrir la suite.

13€99
Dargaud
http://www.dargaud.com/bd/SHI/SHI/SHI-tome-1-Au-commencement-etait-la-colere

Samuraï – Tome 1 – Le cœur du prophète

C’est ma petite découverte tardive car la série date de 2005. Je suis un grand fan du Japon et de ses coutumes mais je ne connaissais pas ce titre.
Lors d’un voyage en train, j’ai découvert en prépublication le tome 14 dans Lanfeust Mag. J’ai pris une claque visuelle. Tout ce que j’adore dans le Japon était là.
Les paysages, les costumes, les coutumes. C’est donc avec empressement que je suis parti acheter ce 1er tome (Toujours chez Terres de BD à Orsay).
Sans surprise j’ai accroché directement.

samurai01On est au Japon féodal, notre héros, plus rônin que samouraï, se retrouve mêlé au milieu d’un complot gouvernemental. On va découvrir petit à petit l’histoire ce celui, son enfance, et une partie des différents mystères qui entoure sa vie.
Amené par petit morceau par Jean-François DI GIORGIO, le scénario peut sembler un peu déroutant au début, mais rapidement tout s’enchaîne et les liens entre les personnages se font plus concrets et je trouve qu’il a su reproduire dans son héro les valeurs qu’on pouvait associer aux Japonais.

Pour moi l’intérêt supplémentaire de cette série est surtout la qualité du dessin de Frédéric GENÊT. Les paysages, les bâtiments, les costumes tout est dessiné avec précision et surtout réalisme. Tout ce que j’ai pu voir dans ce tome m’a rappelé mon voyage au Japon, des monuments que j’ai visité, des paysages que j’ai vus. Juste pour ça MERCI.

Bon, le souci c’est que maintenant j’ai 13 tomes à rattraper.

14€50
Soleil Prod
http://www.soleilprod.com/serie/samurai-01-le-cour-du-prophete.html

Starfucker – One Shoot

Bon là on change clairement de registre. Un peu de légèreté en ce début de printemps ne fait pas de mal.
Maria rêve d’un grand mariage, avec un homme riche et célèbre. Elle aimerait être la nouvelle Kate Middleton, admirée de tous.

Couv_297110Elle décide donc de passer ses 18 ans aux Etats-Unis et traverse donc le Rio Grande dans l’espoir de réaliser ses rêves.
Malheureusement, on ne devient pas la femme la plus convoité comme ça et il lui reste des marches à gravir.
Malheureusement pour elle, la 1ere sera celle d’un club de strip-tease.
Jusqu’au jour où elle se voit contacté pour passer la soirée avec une célébrité.

 

Un malheur n’arrivant jamais seul, cette soirée ne se passera pas comme elle en rêvait mais se terminera en tentative d’agression sexuelle. Elle décidera de monter au monde qu’il ne faut pas se laisser faire et fera son possible pour que son coupable soit jugé.
Bon même si le dessin est très léger et les filles sexy, ce tome traite d’un des grand problèmes actuel qui est le harcèlement sexuel.
Malgré tout, l’intrigue d’Alcante et les dessins de Dylan Teague nous plongent dans une ambiance plus proche d’un polar que d’une œuvre dramatique sans en alléger la gravité de son thème.

Un one-shot assez intéressant à lire.

14€95
Edition Kennes
http://www.kennes-editions.be/starfuckers/

On se revoit bientôt pour une nouvelle sélection.