Interview – Mao Taku

Voici la 2eme interview de l’année. La personne que j’ai rencontré et à qui je vais laisser la parole est unique et pourtant elle peut être réelle ou imaginaire, un fantasme, un rêve ou un cauchemar. Elle pourrait revêtir les traits de n’importe qui. Non ce n’est pas Jarod le Caméléon mais Mao Taku une valeur montante de la scène cosplay française.dsc_00522

Miaous – Peux-tu te présenter à mes lecteurs (s’il en reste) ?

Mao Taku – Bonjour à tous, je m’appelle Marion, mais la plupart des gens me connaissent sous le pseudo de “Mao Taku”. Je viens d’avoir 21 ans et je fais du cosplay depuis 6 ans déjà. Ce hobby occupe une place très importante dans ma vie, j’espère donc réussir à illustrer correctement ma passion au cours de cette interview !

M-Comment es-tu arrivé dans le monde du Cosplay?
M -J’ai découvert l’univers des mangas lorsque j’avais 12 ans, puis de fil en aiguille j’ai également découvert le monde des conventions. Voir là-bas des gens en costumes m’a donné envie de revêtir à mon tour les habits de mes personnages préférés, mais comme je n’avais pas assez d’argent pour acheter des costumes déjà tout faits j’ai entrepris de les confectionner moi-même avec l’aide précieuse de ma Maman.

M – Tu as univers favoris, dans lequel tu trouves plus d’inspiration pour les costumes?
M – Comme je l’ai dit précédemment, j’ai découvert le cosplay grâce aux mangas, par conséquent cela restera toujours mon univers de prédilection ! Depuis mes débuts j’ai découvert de nombreux autres univers (les comics ou les jeux vidéos par exemple) dans lesquels je puise également régulièrement. De manière générale je touche un peu à tous les univers, même ceux que je connais moins, car je me lasse très vite donc j’ai besoin de changement.

M – Dans tes costumes, tu utilises de nombreuse matières (Worbla, peintures, carton, bois), mais j’ai pu remarquer que la plupart des cas la base de ton costume est en tissus. Tu as une préférence pour cette matière?
M – En effet, ce que j’aime le plus dans la confection de costumes, c’est la couture ! Il faut sans-arrêt réfléchir, visualiser… Ça fait appel souvent à la géométrie dans l’espace et à l’arithmétique, ce qui m’amuse beaucoup ! Et puis c’est très varié, les patrons changent à chaque costume, on peut créer à l’infini ! Heureusement il y a également des moments plus détente, comme les points à la main, où on peut laisser vaquer son esprit paisiblement… C’est très agréable je trouve. Je rajouterai quand même que, du fait que je me lasse très vite, je ne travaille pas qu’avec du tissu ; la plupart de mes costumes ont des accessoires ou des armes qui nécessitent l’utilisation de mousse, worbla, peinture etc… Mais ça m’intéresse moins !

M – Beaucoup de tes costumes sont d’ailleurs assez sexy, c’est une obligation pour une cosplayeuse ?
M – Bien sûr que non ! Cependant il est force de constater que la plupart des personnages féminins de l’univers geek sont sexy. La représentation de la femme dans la société est telle qu’elle apparaît le plus souvent over-sexualisée, et pas besoin des jeux vidéo pour s’en rendre compte : une pub de yaourt suffit… Par conséquent le choix s’offrant aux cosplayeuses qui ne souhaitent pas faire de personnage sexy est un peu limité. Mais pour revenir à nos moutons, je choisis effectivement beaucoup de cosplays sexy car cela me plaît, tout simplement ! Je trouve cela beau, et ça m’aide à avoir confiance en moi. Mais attention, sexy ne veut pas dire vulgaire ! La frontière entre ces deux termes étant très fine, je prends toujours soin d’éclaircir mes intentions et de faire preuve d’humour pour clarifier mes choix.

M – Pour nous donner une idée, peux-tu nous dire (environ) combien de costumes tu as fait depuis le début de l’année?
M – J’ai réalisé précisément 16 costumes pour moi lors de cette année, mais j’en ai commencé 3 autres sur lesquels je bosse simultanément, et je pense en faire au moins 4 autres d’ici décembre ! Par ailleurs j’ai réalisé 2 costumes pour d’autres personnes, ainsi que des projets d’école.
M – Shooting photo, salons cosplay, création de costumes et maintenant tu trouves aussi du temps pour faire des tutos en vidéo. Quelle est la prochaine étape, des stages pour apprendre les bases du cosplay ?
M – Non je ne pense pas aller jusque-là tout de même ! Mon prochain objectif serait de développer mon éventail de vidéos sur YouTube ! C’est un projet auquel je songe depuis très longtemps mais il me demande beaucoup d’investissement (aussi bien financier que personnel) c’est pourquoi je ne poste pour l’instant que sous le format de tutos. J’ai hâte d’en faire plus, mais je garde ça pour moi tant que ça n’a pas pu se concrétiser !

dsc_0130M – Que pense tu des nouvelles tendances émergentes dans le monde du
cosplay comme l’impression 3D pour les parties d’armure et le fait de se faire subventionner sur des plateformes comme Patreon (Je ne parle pas de la vente de prints qui elle commence à peine s’implanter en France)?

M – Je trouve l’impression 3D très impressionnante, mais je ne pense pas l’utiliser pour mes cosplays car ça ne m’amuse pas tellement de regarder la machine faire à ma place, même si le rendu est impeccable. Je préfère un rendu plus artisanal certes, mais qui m’aura donné du fil à retordre !
Concernant Patreon, je pense que c’est un excellent moyen pour les cosplayeuses de financer leur passion, seulement je ne suis pas sûre que la pratique soit tout à fait légale en France (je peux me tromper) et je pense qu’il doit être difficile d’en vivre tout de même… A mes yeux c’est plus un bonus qu’une réelle activité, mais je ne me suis pas vraiment penchée sur la question plus que ça je l’avoue.

M – Récemment, on a pu voir passer des photos de toi sortant du cosplay notamment avec Xelm et Prasannah, c’est une envie personnelle, pour changer un peu d’image ?
M – C’est surtout pour rendre service en général. Je n’aime pas particulièrement poser, et encore moins lorsque je n’ai pas de cosplay à mettre en valeur ! Cependant il m’est arrivé d’essayer, car je suis curieuse et que j’aime toucher un peu à tout !

Ça m’a fait plaisir de croiser Mao Taku en dehors d’une convention et j’ai découvert quelqu’un de très sympathique et passionné. J’espère que cette petite interview vous a plu et qu’il y en aura d’autres tellement l’univers du cosplay est vaste. A tous ceux qui pensent que les cosplayeurs (euses) sont des gens étranges quand vous les croissez dans le métro. Allez en convention, discutez avec eux et vous verrez. Ce sont juste des personnes avec une passion et surtout énormément de talent.

Et bien sûr, si vous souhaitez suivre Mao Taku dans ses aventures n’hésitez pas à vous abonner à ces différentes pages.

Liens:
Facebook: https://www.facebook.com/MaoTakuCosplay
Snapchat: mao-taku
YouTube : https://www.youtube.com/user/MaoTakuCosplay
Instagram : https://www.instagram.com/mao_taku/