Voyage au Japon J5

5ème jour au Japon. Ce fut notre journée la plus calme et cela dans tous les sens du terme.
Nous sommes toujours au Mont Koya dans le temple Bouddhiste. Nous nous réveillons à 6h30 du matin afin d’observer la cérémonie. J’avoue que de ce côté-là je m’attendais à être vraiment immergé dans la vie du temple. Pas le droit de pendre de photos, ce qui se comprend du point de vue religieux et spirituel de la cérémonie. Là, nous nous retrouvons à une 40aine de touristes, assis dans une petite salle dans laquelle bibelots, statues et dorures s’amoncellent. Pendant 10 minutes, un moine et un seul récitera des mantras. J’ai trouvé ça assez léger par rapport aux échos que j’avais eus sur ce type de visite.
Suite à cette rapide cérémonie nous avons profité d’un très bon petit-déjeuner végétarien dans le temple puis après nous être préparés, nous sommes partis pour notre 1ère et seule visite de la journée.

Normalement, nous aurions dû faire une balade à pied au Mont Koya et admirer les différents temples. Malheureusement, l’activité sismique étant très forte en ce moment beaucoup de routes, de chemins et de téléphériques sont interdits à cause des vapeurs de souffre.
A la place nous somme partis pour la très calme visite de l’Okunoin, le plus grand cimetière du Japon. Celui-ci est censé abriter non pas le corps mais le Kukai lui-même.
En effet, la légende veut que celui-ci soit toujours vivant dans son tombeau et 2 repas par jour lui sont amenés.

Le cimetière est effectivement immense et composé de 3 parties distinctes. La 1ère plus moderne où les statues de Bouddha ont laissé place à des fusées, des tasses, des chiens. Cette partie est utilisée fréquemment par les sociétés pour ériger un mémorial.
La 2ème partie est vraiment intéressante. nous sommes dans la partie ancienne du cimetière où les vielles tombes recouvertes de mousses se succèdent les unes aux autres sans pour autant avoir une organisation précise. Contrairement à la 1ère partie, très ouverte, on est cette fois au milieu de séquoias immenses dont les cimes semblent se rejoindre très haut dans le ciel.
Certaines tombes ne possèdent qu’une pierre, d’autres sont de petits mausolées, mais partout se dégage un calme et une spiritualité que nous essayons de troubler le moins possible.
Nous arrivons à un grand pont en bois, le Ichi no Hashi. Celui-ci sert de passage pour accéder au tombeau du Kukai et aux lieux de recueils.
De nombreuses personnes viennent prier pendant que nous sommes là et nous nous rendons compte que ce lieu est vraiment très prisé.

Nous repartons tranquillement au bus et nous partons pour une longue journée en transport.
Tout d’abord nous retournons en bus à Osaka où, une fois arrivés, partons manger dans un restaurant où nous allons pouvoirs nous amuser à faire cuire viandes et légumes dans une grande marmite d’eau bouillante. Là aussi nous avons notre lot d’algues et de tofu.

De là, nous partons à la gare pour prendre le fameux Shinkansen, train à très grand vitesse, en direction d’Odawara. Malgré mes efforts, impossible d’avoir une belle photo tellement il y avait de monde voulant le prendre à son arrivée en gare. L’intérieur est très agréable et spacieux. Cela nous change du bus.
Nous regardons le paysage défiler sous nos yeux jusqu’à notre arrivée.

Arrivés à Odawa nous reprenons le bus pour aller à notre hôtel, un Ryokan,dans le parc national d’Hakone.
L’hôtel fait un peut vieillot avec sa décoration typique des années 70/80. La brume environnante donne une atmosphère étrange aux abords du bâtiment. On se croirait un peu dans Shining. Le parc de l’hôtel semble quant à lui assez magnifique mais la nuit commençant à tomber nous préférons attendre afin de le voir sous son meilleur jour.
La chambre est en accord avec le reste, un peu vieillotte mais elle est très spacieuse et confortable ce qui est quand même le plus important. Nous avons vue sur un splendide jardin japonais avec une petite fontaine ce qui n’est pas désagréable.

Avant et après manger, nous avons accès aux sources d’eau chaude présentes dans l’hôtel. Malheureusement, celles-ci sont publiques et donc interdites aux tatoués. Je mets à profit ce temps pour faire quelques courses (boisson et gâteaux) afin d’organiser la fin de soirée dans une chambre de l’hôtel.

Après un buffet mixte (Japonais et européen) et un petit tour dans le jardin by night, nous finissons la soirée autour d’un verre dans une chambre. Nous partons nous coucher pour notre prochaine journée de visite.

Pour les photos c’est par là

DSC_0235
« 1 de 41 »