Voyage au Japon J3

C’est notre 3ème jour au Japon et notre dernier à Kyoto.
Pour notre journée libre et il aurait été dommage de partir sans avoir vu le “Fushimi Inari taisha” et ses milliers de torii vermillon.

Situé à Fushimi-ku, à environ 15 minutes de Kyoto, le Fushimi Inari est un temple shintoïste fondé en 711. Il est dédié à la divinité Kami Inari.
Ce sanctuaire est surtout connu pour ses milliers de torii vermillon qui se suivent, formant un chemin jusqu’au temple au sommet de la montagne.
Vous avez sûrement pu voir ce temple à la télévision, notamment dans le film Mémoires d’une Geisha.
Nous nous dirigeons donc vers la gare et contre l’avis du guide, nous ne prenons pas un pass pour la journée mais juste 2 billets aller-retour pour ce temple. Nous avons décidé de faire le reste de la journée à pieds afin de bien profiter de la ville. Finalement nos craintes sont vite dissipées. Les transports sont très bien pensés et tout est indiqué afin de ne pas se tromper de quai/destination.
Une fois dans le bon train, nous observons le paysage en attendant notre arrêt. Il y a un grand contraste entre la ville, assez moderne, et la campagne qui semble plus démunie.
Une fois arrivés nous attaquons la partie touristique du temple. Il y a beaucoup de monde surtout à l’approche du passage le plus emblématique du Temple, un ensemble de torii collées les unes aux autres sur une 20aine de mètres. Heureusement la navigation dans le site est bien faite et malgré l’engorgement sur l’arrivée vers ces portes, le passage parallèle de retour est quant à lui assez vide et permet de faire de belles photos.
Nous partons ensuite vers la partie haute du site. Même si une carte nous indique notre position, nous avons l’impression que les proportions ne sont pas forcément respectées. Nous remarquons rapidement que les toriis se suivent mais ne se ressemblent pas. Il y en a des hautes, des basses, plus ou moins épaisses. Il ne fait pas spécialement beau, il y a même une petite bruine qui donne une atmosphère étrange au temple voire mystique. Le chemin serpente le long de la montagne, jusqu’au sommet. Nous passons de porte en porte au milieu de la foret. Le chemin est parfois glissant. Du fait du temps et de la montée assez rude, nous ne croisons pas beaucoup de monde et sommes même seuls par moments. Bien que fatigante physiquement, cette visite et quand même assez apaisante tellement l’environnement est calme et silencieux.
Au bout de 2h30 de marche, nous avons enfin fait le tour du temple et sommes redescendus. Il est donc temps pour nous de rentrer. Nous reprenons donc le train direction Kyoto.

Une fois arrivés à la gare, nous partons en direction de notre prochaine étape: le marché de Nishiki.

En chemin bous observons la population et la diversité des constructions. Il n’y a pas beaucoup de voitures. De nombreux japonais se déplacent en vélo.
Nous passons devant le temple Higashi Hongan-ji (Temple oriental du vœu originel) . C’est l’un des deux temples consacré à la secte Jōdo shinshū. Reconstruit après un incendie en 1895, il est considéré comme une des plus grande construction en bois au monde. Il est composé de nombreux bâtiments et fait partie des plus grands temples bouddhistes de Kyoto.

Nous arrivons enfin au marché. Nous entrons dans celui-ci par la partie ancienne vieille de plusieurs siècles. Celle-ci ci regroupe essentiellement les boutiques de condiments, légumes et autres mets locaux. Comme nous n’avons pas encore mangé, nous en profitons pour goûter quelques spécialités du pays (onigiri, bâtonnets de poisson au fromage … ).
Les étals des marchands regorgent de couleurs. Les vendeurs sont souriants et chaleureux. On se sent en sécurité et en tranquillité malgré la foule.
Nous passons ensuite à la partie plus contemporaine du marché (Teramachi et Shinkyogoku dori.) avec les boutiques de vêtements et d’accessoires. C’est vraiment le jour et la nuit entres les 2 parties. Nous passons une grande partie de l’après-midi à nous promener sur le marché.

En fin de journée, nous reprenons le chemin de l’hôtel toujours à pieds, afin d’aller se reposer un moment et de se changer avant d’aller manger.
Ne voulant pas aller dans un restaurant trop touristique, nous nous éloignons un peu de la gare. Malheureusement beaucoup de restaurants n’ont pas de carte en anglais. Finalement nous trouvons un restaurant d’Udon assez bon d’où nous ressortons rassasiés.
Nous rentrons nous coucher après une petite ballade digestive. Une bonne nuit et nous serons prêts pour notre 4ème journée.

Pour les photos c’est ici :

DSC_0656
« 1 de 39 »